Présentation AIBD SA

Chargée à sa création, en 2006, d’assurer le financement, la construction, l’exploitation, la maintenance et le développement du nouvel aéroport de Diass inauguré et mis en service le 7 décembre 2017, AIBD SA a vu sa mission évoluer. Elle est la société de patrimoine représentant l’État dans LAS (Limak-Aibd-Summa) qui assure l’exploitation de l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass. Le décret n°2021-746 du 10 juin 2021, prononçant la dissolution de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS) et fixant les conditions de dévolution du patrimoine de l’Agence et du redéploiement de son personnel, a élargi le champ des attributions de AIBD SA. Aujourd’hui, la société anonyme assure également la gestion, la rénovation, la mise aux normes et le développement de 13 aéroports régionaux. Elle s’emploie à faire du Sénégal le premier hub aérien de l’Afrique de l’Ouest d’ici 2035 en mettant en place un réseau dynamique et connecté de 14 aéroports modernes et en érigeant autour de ces plateformes aéroportuaires des espaces d’activités économiques attractifs. AIBD SA contribue ainsi à l’ambition du Plan Sénégal Emergent (PSE) de positionner le Sénégal comme une plateforme économique et culturelle de référence en Afrique de l’Ouest. 

Près de 800 collaborateurs, des femmes et des hommes, répartis sur différents sites à travers le Sénégal, s’évertuent à « bâtir le futur », à donner corps à ces ambitions grâce à une claire conscience des enjeux et surtout aux valeurs qu’ils partagent : sens du devoir, qualité, innovation, rigueur, solidarité…

AIBD SA, une vision, un esprit.

L’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), situé à Diass, dans la région de Thiès, a été inauguré et mis en service le 7 décembre 2017 par le Chef de l’Etat, M. Macky Sall. Désigné meilleur aéroport d’Afrique, en mars 2023, pour la qualité de ses services dans plusieurs catégories par le Conseil International des Aéroports (ACI) au mois de mars 2023, l’AIBD offre ce qu’il y a de meilleur en matière de standards aéroportuaires de classe mondiale. Réalisé suivant un concept modulaire, il dispose actuellement d’une capacité de traitement de trois millions (3 000 000) de passagers par an. Il a enregistré plus de dix millions (10 000 000) de passagers en 2022 et prévoit une projection à vingt millions (20 000 000) dans sa dernière phase ; ce qui en fait un pôle de mobilité régional et international.

La superficie de l’aéroport s’étend sur 4500 m2. Cette réserve foncière offre de grandes possibilités de développement des infrastructures aéronautiques, tel que prévu au fur et à mesure de l’évolution du trafic, et des infrastructures extra-aéronautiques répondant au besoin de croissance, en cohérence avec l’option de l’Etat du Sénégal d’en faire un pôle de développement économique.

L’AIBD est fréquenté par trente (30) compagnies aériennes, dont Air Sénégal (pavillon national avec 19 destinations), Air France, Delta Airlines, Royal Air Maroc, Emirates, Iberia, Turkish et plusieurs compagnies africaines desservant 45 destinations vers l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient et les États-Unis.

La stratégique position géographique du Sénégal, qui en fait une plaque tournante de la sphère aérienne en Afrique, offre des atouts considérables à l’AIBD

Facebook
X (Twitter)
YouTube
LinkedIn
Instagram
Tiktok